Envoyer question rapide
Mettre à jour: 2019/10/19 Biographie Livres Articles Images Cours Discoure Questions Information (Nouvelles) Contactez-nous
Sélectionnez une langue
Suivez-nous...
Articles Uncategorized Derniers articles Articles aléatoires Articles les plus consultés

Le Coran, miracle éternel de l'islam

Le Coran, miracle éternel de l'islam
 
Introduction :

Nous disions que le mira était un moyen par lequel les prophètes prouvaient leurs messages. C'est ainsi que les prophètes étaient doués de cette faculté d'accomplir des miracles. Notre maître Muhammad, qu'Allah prie sur lui et le salue, avait lui aussi produit des miracles qu'il avait manifestés à travers la lune fendue en deux, la louange prononcée dans sa paume par des cailloux pour Allah, ses prédictions de l'avenir, etc. bref, nous pouvons dire que la vie du prophète, qu'Allah prie sur lui et le salue, ainsi que ses paroles étaient tout de miracle.

Harmonie des miracles avec les conditions sociales et scientifiques :

Les extraordinaires miracles accomplis par les prophètes étaient en rapport avec l'ensemble des conditions sociales et des niveaux scientifiques de leur temps.

A titre d'exemple, l'époque durant laquelle avait vécu Mussa (Moïse), que la paix soit sur lui, était marquée par la sorcellerie; ainsi le miracle qu'avait accompli Mussa avait lui aussi l'aspect extérieur d'une extraordinaire sorcellerie qui avait vaincu celle de pharaon. Cependant l'acte qu'avait accompli Mussa, avait certes, l'aspect extérieur d'une sorcellerie, mais sa quintessence le plaçait bien au-dessus de la sorcellerie et de ses vices.

Pareillement, l'époque durant laquelle avait vécu jésus, s'était distinguée par la médecine; ainsi jésus avait accompli des miracles qui avaient stupéfait tout le monde y compris les savants, comme celui de redonner vie à un cadavre, cas vis à vis duquel la médecine demeure toujours impuissante, ou alors celui de soigner une maladie chronique ou incurable...

A l'époque de notre maître Muhammad, qu'Allah prie sur lui et le salue, la poésie, la rhétorique et l'éloquence avaient atteint le plus haut niveau et constituaient le support et la base de l'évolution des sociétés tribales qui vivaient dans la péninsule arabique.

Notre maître Muhammad, qu'Allah prie sur lui et le salue, arriva avec le noble coran dont les paroles étaient d'une telle éloquence que les arabes en furent émerveillés.

Pourquoi le miracle de notre maître Muhammad était-il d'ordre linguistique ?

Outre l'harmonie du miracle accompli par le prophète avec l'ensemble des conditions sociales de son temps, il convient de souligner son immortalité rattachée à celle même du message, qui confirme en même temps le caractère temporaire des lois précédentes. La religion éternelle d'Allah requiert un miracle éternel qui puisse servir de preuve pour convaincre quiconque recherche la religion de la vérité en tout temps et en tout lieu.

Il est donc tout à fait normal que certains miracles propres au prophète, qu'Allah prie sur lui et le salue, soient circonstanciels comme ceux de jésus ou de moïse, que la paix soit sur eux. Quant à l'éternel miracle, il doit avoir des particularités susceptibles de le rendre inimitable, et c'est précisément ce qui caractérise le noble coran.

Du point de vue linguistique, c'est un arabe d'une clarté inimitable ... qui a gardé à travers le temps toute son originalité et a été mis à l'abri de toute falsification. Allah dit à cet égard : " la parole de ton seigneur s'est accomplie en toute vérité et en toute justice. Personne ne peut modifier ses paroles ".

Le coran, livre d'éternelle actualité :

Le noble coran est au fondement de la croyance islamique. Il permet l'émergence d'une société parfaite à toute époque et en tout lieu dès lors que l'individu y croit et agit conformément à ses principes. L'Imam ' 'Ali Ridha a dit : " quelqu'un a demandé à Abu abdallâh : " pourquoi le coran ne continue-t-il pas à diffuser de nouveaux enseignements ? ". il lui répondit : " parce qu'Allah, béni et exalté soit-il, ne l'a pas révélé pour une époque bien précise ou un peuple bien précis. Il est nouveau à toute époque et chez tous les peuples, jusqu'au jour de la résurrection ".

Quatorze siècles se sont écoulés depuis la révélation du noble coran durant lesquels l'humanité a connu de grands tournants historiques, au cours desquels des mystères se sont dévoilés, des expériences humaines se sont multipliées. Et pourtant, malgré toutes les vicissitudes, le noble coran continue son long parcours et demeure toujours en harmonie avec le temps comme s'il avait été révélé à l'époque où nous vivons.

Discours du maître des croyants, ' 'Ali, sur le coran :

" sachez que ce coran est le conseiller qui ne trompe pas, le guide qui n'égare pas, le locuteur qui ne ment pas, et quiconque aborde le coran ne le quitte qu'avec une augmentation ou une réduction : augmentation de la droiture, réduction de l'aveuglement.

Sachez également que nul, après le coran ne sera dans le besoin et nul, avant lui n'a connu de satisfaction. Faites-en un remède à vos maux, cherchez refuge auprès de lui pour vos souffrances car il guérit les plus grands maux que sont l'infidélité, l'hypocrisie et l'égarement. Invoquez Allah par le coran et adressez vous à lui avec amour. N'en faites pas un moyen pour tirer quelque profit auprès de sa créature. Aucun serviteur ne s'est adressé à Allah par un livre sacré identique. Sachez qu'il est un médiateur dont l'intercession est admise et un narrateur confirmatif ".

Origine de la science coranique :

Certes, le noble coran est trop noble pour être le produit intellectuel d'un groupe de savants, comme il ne peut être le résultat de la réflexion d'une personne illettrée, dans un environnement dépourvu de civilisation comme le hedjâz de cette époque. Il n'y a également aucune similitude entre la science coranique et cette qui figure dans les lois rapportées par les prophètes précédents. Le coran se distingue par sa propre texture.

Le noble coran fait apparaître l'histoire des nations de même que la vie des prophètes précédents, d'une telle manière qu'il est impossible que cela soit une adaptation de la Thora ou de l'évangile. Toute la réalité y est présentée en l'absence de tout ce qui peut contredire la raison et la nature.

Le défi :

Le noble coran a été révélé dans la langue des arabes, une des langues les plus riches des sociétés humaines, et ce, à un moment historique où les arabes étaient passés maîtres en matière de poésie et de rhétorique.

C'est dans ce contexte que le coran a été révélé, afin de servir de document à l'islam et de miracle au prophète, qu'Allah prie sur lui et le salue, qui a été instruit de ces lettres de ces lettres, de ces mots, de ces paroles en une période de vingt trois années.

C'est ainsi que les arabes se sont retrouvés, face à un phénomène extraordinaire qui n'était ni poésie, ni prose, mais qui consistait en termes merveilleusement rythmés dont l'inégalable beauté les a captivés.

Le coran a retenu l'attention des arabes, y compris les tyrans koreishites et les ennemis les plus farouches du message, à tel point qu'on apercevait peu à peu les koreishites, qui, la nuit tombée, s'approchaient doucement de la demeure du prophète et se cachaient quelque part afin d'écouter les paroles du coran qui les émerveillaient tellement qu'ils s'y oubliaient jusqu'au petit matin.

notre maître Muhammad, qu'Allah prie sur lui et le salue, avait annoncé que le coran qui lui avait été révélé était la parole divine qu'aucun être humain n'était capable de reproduire, et il avait défié quiconque pourrait rédiger pareil texte. mais personne n'avait pu produire, ne serait ce qu'une petite sourate ; même le prophète qui avait le don de la parole et de l'éloquence, ne pouvait s'exprimer dans le style du coran, ce qui indique que son origine n'est pas humaine.

Les étapes du défi :

Le coran a défié l'humanité en plusieurs étapes :

1 - l'étape durant laquelle il a dit : " dis : dussent les hommes et les démons s'unir pour produire un coran pareil à cette prédication, ils n'y parviendraient pas, même en se soutenant les uns les autres ".

2 - dans le suivant, il dit : " diront-ils : " il l'a inventé " ? Réponds : " apportez donc dix sourates inventées comparables et appelez, en dehors d'Allah, qui vous voudrez [comme arbitre], si vous êtes véridiques ".

3 - dans un autre il dit : " si vous doutez de ce que nous avons fait descendre sur notre serviteur, apportez donc une sourate qui soit semblable [à l'une de celles que le coran renferme] et citez vos témoins, en dehors d'Allah, si vous êtes sincères ".

Pourquoi les arabes n'ont-ils pas répondu au défi ?

Il aurait été logique que les arabes répondent au défi pour les raisons suivantes :

1 - notre maître Muhammad, qu'Allah prie sur lui et le salue, n'a jamais participé, ne serait ce qu'une seule fois, durant quarante années de sa vie, à un quelconque concours littéraire, comme il n'avait acquis aucune connaissance littéraire ou scientifique auprès d'un quelconque littérateur ou enseignant.

2 - le défi s'adressait à une nation qui n'avait pas de concurrent en matière de poésie, de rhétorique et de littérature.

3 - leur coexistence avec le phénomène coranique aurait pu leur permettre d'imiter le style et le rythme du coran.

4 - leur réponse au défi, et leur entrée en lutte qui s'ensuivra, entraînera d'autres luttes sanglantes et de très grands dommages.

5 - il aurait été logique qu'en renonçant à l'écoute du coran, ils essayent de formuler des paroles attrayantes qui attireraient les gens, au lieu de se livrer à des futilités et des acclamations juste pour perturber l'écoute et la récitation du coran.

6 - certaines sourates coraniques sont courtes et ne dépassent pas une ligne, mais malgré cela, jusqu'à présent personne n'a répondu au défi du coran. Que veut dire cela ?

Le défi se limite t-il seulement à l'époque de la révélation ?

Certainement pas. le défi coranique poursuit son trajet à travers les siècles, et malgré les possibilités qui s'offrent de plus en plus à l'humanité pour la compréhension du coran, ses sourates continuent de défier, sa voix continue de retentir : apportez donc une sourate qui soit semblable.

De nos jours, il subit la haine de ses ennemis plus que par le passé et nous assistons chaque jour à des complots sataniques, mais personne n'a répondu au défi du coran.

Voici quelques aveux d'étrangers :

1 - un savant anglais, a dit : " si nous dispersons les mots du coran, nous serons incapables de les formuler autrement qu'en replaçant chaque mot à sa place d'origine ".

2 - un professeur de l'université de Naples a dit dans son livre " le développement rapide de l'islam " : " le livre sacré de l'islam est un modèle dont l'imitation est impossible. Dans toute la littérature arabe, il est unique de par son style et sa façon. L'influence particulière qu'il exerce sur l'âme humaine découle de son attrait et de sa transcendance. Comment un livre pareil peut-il être l'œuvre de Muhammad, l'arabe illettré. Nous trouvons dans ce livre des trésors scientifiques dont l'envergure dépasse les plus grandes oeuvres philosophiques et politiques et c'est aussi la raison pour laquelle il est impossible que le coran soit l'œuvre d'une personne instruite jouissant de connaissances scientifiques ".

3 - dans son livre " Muhammad et la conversion à l'islam ", Smith a dit : " j'ai la ferme conviction qu'il viendra un jour où les plus grandes philosophies, les plus grandes sciences humaines, les fondements chrétiens les plus authentiques attesteront que le coran est un livre céleste et que Muhammad est l'envoyé d'Allah. Car c'est un prophète qui n'a étudié dans aucune école et qu'Allah l'a choisi et lui a révélé le coran, ce livre qui a été à l'origine de millions d'écrits et de livres, d'immenses bibliothèques et de grandes croyances et philosophies et à travers lequel sont apparus les lois sur les droits, l'éducation, de même que les différents fondements et principes, ainsi que les sciences humaines. Tout cela est apparu dans un environnement qui ne connaissait ni l'urbanisation, ni la civilisation ni la science. A cette époque, il y avait seulement onze personnes qui savaient lire et écrire à Médine, tandis que les koreishites ne comptaient que 17 personnes instruites ".

Résumé :

1 - les miracles accomplis par les prophètes étaient en rapport avec les niveaux scientifiques et les conditions sociales de leur temps. Ainsi le miracle qu'avait accompli moïse avec son bâton, était en harmonie avec les conditions de l'époque. Pareillement, les miracles accomplis par jésus en redonnant la vue à l'aveugle et la voix au muet, étaient en accord avec les conditions de son époque.

2 - le miracle accompli par notre maître Muhammad, qu'Allah prie sur lui et le salue, était d'ordre linguistique pour deux raisons :

a. La littérature, la poésie et la rhétorique avaient atteint le plus haut niveau à cette époque.

b. La loi éternelle exige un miracle éternel qui doit, par conséquent, être d'ordre linguistique.

3 - les connaissances coraniques ne peuvent en aucun cas être l'œuvre d'une personne. C'est la parole d'Allah révélée à son prophète.

4 - le noble coran a défié en plusieurs étapes quiconque pourrait produire quelque chose de semblable, jusqu'au dernier défi de produire une seule sourate.

5 - le coran continue toujours, à travers l'histoire, à défier ses ennemis qui n'ont pas encore trouvé le moyen de répondre au défi, ce qui prouve leur impuissance.

6 - nombreux sont les savants étrangers qui ont reconnu le caractère inimitable du coran, et ont déclaré que c'était un phénomène d'origine non humaine.

Envoyer question