Envoyer question rapide
Mettre à jour: 2019/6/15 Biographie Livres Articles Images Cours Discoure Questions Information (Nouvelles) Contactez-nous
Sélectionnez une langue
Suivez-nous...
Dernières Nouvelles Nouvelles aléatoires Nouvelles abondaient vision

Le Hajj, L’Islam accorde une importance considérable quant à la vie spirituelle du croyant.

2-400x260.jpg

Le Hajj

L’Islam accorde une importance considérable quant à la vie spirituelle du croyant.

Le Hajj (pèlerinage), est  l’un des rituels les plus profonds  qui permet d’intensifier et de consolider le lien avec le Divin.

Le Hajj est la visite de la maison sacrée, El Kaaba, qui fut édifié par le prophète Abraham et son fils Ismaël (sur eux la paix) dans le but d’y vouer un culte au Dieu unique. (verset )

Il est un acte d’adoration aux grandes vertus qui exige de l’homme l’abstinence du péché et le bon comportement.On rapporte de l’Imam al Bâqr (p) : « Il a peu de valeur celui qui se rend à la maison de Dieu sans avoir en lui trois qualités : une crainte révérencielle de Dieu qui l’empêche de lui désobéir, une maîtrise de soi qui réprime sa colère, une bienveillance envers ceux qui lui tiennent compagnie. »

Ainsi le Hajj nous permet de nous défaire de notre ego afin de nous rattacher à la source de la grandeur de Dieu. Durant sa période, se réunissent musulmans de tous horizons, de toutes nationalités confondues. L’important est que se forme dans le fond l’unité des musulmans en totale soumission à l’unicité Divine qui nous accorde l’entré dans la maison de la miséricorde par la porte du repentir.

Cette unité qui ne se fondera que dans la conscience de l’égalité de valeur des hommes, dans leur amour réciproque en “un“ Dieu, cette à dire en une unité de la multiplicité, qui a entre autre, pour se faire lors du pèlerinage, l’uniformité totale des pèlerins. Qu’ils soient noirs, blancs, arabes, asiatiques, tous devront porter le même vêtement lors de toute la durée du pèlerinage, ou encore les hommes devront entre autre se raser la tête.

L’amour de la démarcation n’existe plus, plus de riche bien habillé ou de pauvre dont le vêtement en serait l’une des marques distinctives. Plus de Dieu de l’apparence, ou de Dieu de l’argent.

Le monde trompeur du sensible et de l’apparence extérieure n’est plus. C’est le monde intérieur qui reprend toute sa place.   

L’Imam Sâdeq (p) évoquant les bienfaits du Hajj disait :

 « Ceux qui font le Hajj et l’Umrat sont les hôtes de Dieu.

S’ils le sollicitent, Il les exauce,

S’ils l’appellent, Il leur répond,

S’ils lui demandent la pitié, Il prend pitié d’eux,

S’ils se taisent, Il prend l’initiative de leur [donner].

En échange d’un dirham, ils en reçoivent un million. »