Envoyer question rapide
Mettre à jour: 2018/12/13 Biographie Livres Articles Images Cours Discoure Questions Information (Nouvelles) Contactez-nous
Sélectionnez une langue
Suivez-nous...
Articles Uncategorized Derniers articles Articles aléatoires Articles les plus consultés

Le coran a-t-il résolu tous les problèmes des gens à propos de la vie ?

Le coran a-t-il résolu tous les problèmes des gens à propos de la vie ?
 
Le coran a-t-il résolu tous les problèmes des gens à propos de la vie ?

Question

Est-ce que le coran des musulmans a résolu tous les problèmes dans la vie des gens ?

Résumé de la réponse

Nous croyons que le coran est exhaustif et peut résoudre tous les problèmes de l’homme. Mais cela ne veut pas dire qu’on doit s’attendre à ce que le coran résolve toutes les questions y compris les questions physiques…le coran est un livre destiné à guider l’ensemble des gens et voilà sa mission unique. Naturellement, c’est uniquement dans ce cadre qu’il faut s’attendre à voir le coran jouer un rôle et de point de vue, il est complet et exhaustif. En d’autres, il n’y a pas un point susceptible de guider les gens que le coran n’a pas omis d’évoquer. Et nous pensons que le coran a réalisé cette mission et il a exposé tout ce dont l’homme avait besoin pour être guidé sur le droit chemin et il a résolu les problèmes de l’humanité. De toutes les manières, il est bien d’évoquer le point suivant : la religion est venue mettre à la disposition des gens des choses qu’ils ne peuvent obtenir eux-mêmes. Dieu a donné le discernement, l’intelligence et la pensée à l’homme gracieusement et la religion n’est pas venue détruire ces potentialités humaines. Car si on conçoit les choses ainsi, cela signifie que la création des sens, du discernement et l’expérience humine est quelque chose de vain. Nous vous conseillons de consulter le thème la théorie de la pensée rédigée en l’islam question 900 site 988.

Il est également bine de rappeler le point qu’il parait que le coran en tant que livre destiné à guider les gens en présente aucune différence avec les autres saintes écritures. il semblable aux autres livres célestes avec la seule différence que le coran est dessus de tous ces livres et pour cette raison qu’on dit qu’il est complet.

Réponse détaillée

Nous vous remercions dans les initiatives que vous avez entreprises pour la vérité en reconnaissant notre site comme référence de réponse. Evoquer ce point peut nous aider à vous donner une réponse :

1 – Nous les musulmans avons la conception selon laquelle le coran est un livre complet et exhaustif mais cela ne veut pas dire que nous devons nous attendre à ce que le coran résolve tous les problèmes.

Bien que le caractère exhaustif du saint coran a déjà été l’objet de différentes des savants, mais ce caractère complet va dans le sens des objectifs de la religion.[1] Et le caractère exhaustif du coran est considéré quelque chose de complémentaire et relatif.

Le coran est un livre pour guider tout le monde et en dehors, il n’a plus d’autres fonctions. Ainsi, tous ce qui est nécessaire pour retrouver le droit chemin se trouve dans le coran tel que la présentation des réalités relatives à la source première, à la résurrection, la bonne morale, la loi islamique, les récits, les conseils, les exhortations pour les gens, ceux qui ont été guidés.[2] La religion est venue mettre à la disposition des gens des choses qu’ils ne peuvent pas acquérir seuls. En effet, cela ne fait pas partie des priorités du corna et la religion d’intervenir dans les choses relatives à ce que l’homme a acquis. En effet, Dieu a gracieusement donné la raison, le discernement et la réflexion à l’homme.[3] Et la religion n’est pas venue détruire ces potentialités que Dieu a données à l’homme. Car si tel est le cas, ça signifie que Dieu a créé la raison, les sens, et l’expérience pour rien[4]. Le saint coran a placé le centre d’intérêt de son programme dans la connaissance de Dieu c’est-à-dire la croyance en l’unicité de Dieu et après cela, la connaissance du jour du jugement (croire que les gens seront ressuscités, rétribués ou punis par rapport aux bons ou aux mauvais actes qu’ils ont commis quand ils étaient ici bas). Dieu a fait de ces éléments la base à partir de laquelle découlent d’autres éléments, après cela vient l’axe de la connaissance des prophètes. En effet, on ne saura rétribuer un bon acte ou punir par rapport à un mauvais acte si bien avant on n’a pas envoyé quelqu’un pour exhorter les gens à travers la révélation et le mouvement prophétique. Dieu a également fait de ce point l’un des piliers de la mission du coran. C’est dans le sens que la croyance en un Dieu unique, la croyance au mouvement de la mission des prophètes, la croyance au jour du jugement sont considérés comme les fondements de la religion islamique.

Après cela vient un autre élément à savoir les principes du bon comportement et de la bonne morale. Ces attitudes que doit avoir un croyant sont étalées dans le coran et mettre en application ces règles morales garantissent le bonheur. En plus de cela, c’est u facteur qui garanti le progrès, l’épanouissement, les convictions conformes et justes. La bonne morale reste toujours vivante grâce à une base d’actes et de pratiques appropriés. 

De même, le bon comportement garde cette image avec les croyances fondamentales. Par exemple on ne pas s’attendre à ce que quelqu’un qui est orgueilleux, complaisant, égocentrique puisse croire en Dieu, et se soumettre à lui. si quelqu’un ne comprend pas la signification de la justice, l’équité, la tolérance et l’affection durant toute sa vie, il ne peut pas avoir foi au jugement.[5]

Le coran englobe l’objet humain complet et l’explique de la manière la plus parfaite. En effet, le but de l’humanisme qui s’appuie sur une vision spirituelle s’avère complète et cela implique l’exploitation de tous les fondements moraux, des lois pratiques compatibles, le saint l’a expliqué de manière complète et sait s’en charger. Décrivant cela Dieu exalté soit t-il dit : « il guide vers la vérité et vers le droit chemin »[6].

2 – Etant donné que le coran est un livre destiné à guider les gens, il n’y a pas de différence entre lui et les autres célestes sauf qu’il est dessus d’eux.

En effet, le corna est la concrétisation de toutes les vérités mentionnées dans tous les livres célestes et il (le coran) explique tout ce dont l’homme a besoin pour suivre la voie du bonheur et de la félicité en ce qui concerne les croyances et la pratique.[7] Selon le coran, la religion de Dieu d’Adam (as) à Mohammad (ç) est une, tous les prophètes que ce soient ceux qui ont reçu une législation que ce soient ceux qui ne l’ont pas reçu ont invité les gens vers une seule école. Le coran insiste sur cette réalité en ces termes : « il a légiféré pour vous les mêmes dispositions religieuses qu’i ont accordées à Nouh. Nous avons également recommandé ce que nous t’avons à Ibrahim, à Moussa et à Issa »[8]

ROn peut énumérer la différer entre les législations célestes de cette manière :

a- Il y a une différence au niveau des questions secondaires et des éléments qui reposent sur des contextes de temps et des particularités du milieu et de la population. Tous ont des différentes formes qui convergent tous vers une réalité, vers un but.

b- les prophètes ont transmis les enseignements en fonction des besoins de l’accomplissement de l’homme du point de vue psychologique. 

Cela constitue l’accomplissement de la religion et non la divergence des religions. En effet les prophètes qui venaient parlaient de ceux qui les ont précédé et ceux venaient après encore confirmaient la véracité des propos de ceux qui sont passés.

Le coran dit : « Nous avons fait descendre ce livre sur toi avec la vérité afin que le livre céleste confirme ce qu’ils ont entre les mains, ils le gardent et veillent dessus »[9]

« Moheimine » signifie veiller, préserver et présent. Si on place le coran comme garant des autres livres célestes, cela signifie d’abord qu’il confirme ces livres précédents ensuite qu’ils veillent sur eux et les protègent. Ensuite le corna explique les erreurs, les altérations et les oublies qui se sont introduites dans les livres célestes précédents[10] et certainement, en plus de la législation, des dispositions elle comprend également l’ensemble des croyances.

----------------------------------------------------------------------------------------------
[1] - Lorsqu’on dit que la religion islamique est une religion exhaustive cela ne veut pas dire que toutes les questions théoriques et pratiques relatives à la vie matérielles et spirituelles de l’homme que ce soit sur les questions générales ou les questions particulières, sont expliquées par la religion. Cela veut plutôt dire que la religion dans le cadre du but et de la mission qui est la sienne (à savoir guider les gens vers la vraie perfection) ne tarie pas d’efforts dans l’explication de tous les points nécessaires.

[2] - Al Mizane fi Tafsir Qor’an, Mohammad Hossein Tabataba’I, vol 12, page 343.

[3] - Le caractère exhaustif du corna par rapport aux sciences et aux connaissances humaines, Mohammad Hadi Marefat, Le périodique Nameh Moufid, numéro 6, page 6.

[4] - La Revue critiques et avis, Mohammad Hadi Marefat, numéro 1, page 63 à 64.

[5] - Dieu dit ceci au sujet des rapports entre les croyances authentiques, la bonne morale et les actes : « montre vers moi les bons actes et l’attitude de piété. C’est-à-dire cela à la montée des croyances.

[6] - Sourate Ihkaq: 30.

[7] - Al Mizane fi Tafsir Qor’an, , Mohammad Hossein Tabataba’I, vol 15, page 47.

[8] - Sourate Shou’ra: 13.

[9] - Sourate Ma’ida : 48.

[10] - Dictionnaire du coran, Sayyed Ali Akbar Karashi, vol 7, page 166.

Envoyer question